mardi 10 juin 2014

Adieu MON Moelleux !


Forte de mes expériences de couture jersey avec mes 12000 versions du patron Plantain, j'ai décidé de m'attaquer à un autre modèle à savoir le Aime comme Moelleux qui me semblait parfait pour mon coupon de jersey tout doux Paul and Joe (en provenance - toujours - du marché d'Antony).

Après quelques interrogations sur le montage de la bête au niveau des parmentures d'encolure (et une réponse rapide de Marie sur IG, merci !), j'ai donc coupé mes pièces en mixant un M pour les épaules et un L pour les hanches et en le rallongeant un peu pour un effet plus looose.

Malheureusement, de petits soucis techniques ont contribué à rendre ce projet couture un peu plus galère que prévu. Tout d'abord, comme je le craignais, la façon d'assembler la parmenture ne convenait pas à mon jersey, qui n'était pas un molleton comme préconisé dans le patron. Du coup, le bord intérieur "roulottait".... grrrrr.... Et puis l'encolure baillait beaucoup sur moi en tous cas...re-grrrrrr....

Mais comme rien n'arrête Francine, quelques modifs plus tard, c'est un superbe Moelleux que la Grande L. pouvait arborer fièrement car ironie du sort (re-re-grrrrrr), il tombe mieux sur elle que sur moi (une sombre histoire de décolleté plus flatteur - où est donc passé mon bébé ?).


Donc pour sauver le soldat Moelleux, j'ai d'abord surpiqué à l'aiguille double mon encolure, puis fixé les parmentures intérieures en les cousant le long des coutures d'épaule, et finalement je les ai recoupées pour que seules les épaules restent doublées (vous suivez ?).

Ah oui, autre point également, les fentes des manches... une cata ! Le jersey s'est vite déchiré. Bon rien d’irrattrapable avec un point invisible à la main mais agaçant quand même.


Bref, malgré toutes ces aventures, je pense retenter ce modèle toujours en jersey avec quelques modifications : je ne doublerai que les épaules avec des parmentures et je ferai une bande d'encolure pour resserrer le décolleté. Et dès que je trouve un molleton qui me plaît, je réessaierai avec les explications initiales.

Et sinon au collège, le Moelleux de la Grande L. a été longuement admiré il paraît...

♥ Francine 

14 commentaires:

  1. Superbe version, j'adore la couleur le tombé est parfait malgrès les difficultés il est canon bravo

    RépondreSupprimer
  2. Moi je dis il faut arrêter de lui faire essayer tes vêtements tous neufs !!! Pfff je suis frustrée avec mon gros bidon en voyant tes merveilles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai... mais difficile de coudre en cachette dans un appartement parisien et l'ado peut rapidement voir ce que tu fais...

      Supprimer
  3. Je vous rassure, je l'ai fait en molletonné. Il roulotte aussi à l'intérieur (je l'ai "collé" avec de la vlieseline thermocollée des 2 côtés). Le point invisible des manches n'a pas pris. J'ai fait une couture normale aux manches. Et l'encolure baillait (je ne suis pas plate à ce niveau là pourtant). Depuis j'ai fait 2 pinces devant maintenus par des boutons. Je pense que ce patron est à revoir. Néanmoins votre version est très réussie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce retour... On se sent moins seule face à ces petite galères de couturière !

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup le cote loose. De mon cote, je l'ai fait en coton (batiste) et l'encolure baillait beaucoup mais je ne suis pas tres fournie.... J'au ajoute des pinces devant et derriere pour y remedier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces conseils même si je ne me sens pas encore vraiment capable de rajouter des pinces sur un vêtement mais je vais me pencher sur le sujet !

      Supprimer
  5. la voisine du dessus10/6/14 22:42

    Il est vraiment très chouette sur la grande L!!!

    RépondreSupprimer
  6. eh bien la grande L a beaucoup de chance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je lui répète tous les jours ! Et pas que pour la couture !!!

      Supprimer
  7. Moi je trouve que c'est un compliment quand un vêtement est DIGNE d'être porté au collège. Ca veut dire que maman a des gouts branchés. oui, grande L = veinarde (parce que ce n'est pas avec mon niveau de couture que mon ado va frimer au collège ... :-P)
    Bon ça veut dire aussi qu'on n'en profite qu'au lavage et au repassage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison... Il faut savoir positiver !

      Supprimer
  8. Il le mérite je le trouve très réussi !!!!
    Florence

    RépondreSupprimer